La Carotte Sauvage


Articles,Comestible / jeudi, juillet 25th, 2019

Carotte sauvage / Daucus Carota / Famille des Apiacées (Ombellifère)

Très proche de la carotte cultivée par son allure et son odeur, on la trouve un peu partout au bord des chemins, dans les prairies, de mai octobre.

Ses ombelles de fleurs blanches apparaissent la deuxième année avec le plus souvent en leur centre une fleur stérile de couleur
différente allant du rose au pourpre sombre. A la base de l’ombelle se trouve une couronne de feuilles longues et découpées, appelées bractées.


Propriétés médicinales

Les propriétés médicinales de la carotte sauvage et de la carotte cultivée sont identiques. Dépuratives, elles soignent les inflammations  digestives et bronchiques, les maladies du foie (régénérateur de la cellule hépatique) et de la peau.

On utilise de l’hydrolat de carotte sauvage en se servant des graines par distillation. Elle apaise les irritations de la peau, les rougeurs, elle régénère les peaux, elle est aussi anti-inflammatoire.

L’huile essentielle de Carotte sauvage favorise la détoxication et le drainage du foie et des reins, elle aide aussi à faire baisser le taux de cholestérol et à régénérer les gélules hépatiques.

Les infusions de graines de carottes sont diurétiques (qui augmente les sécrétions urinaires) donc hypotensives…mais aussi carminatives, favorisant l’expulsion des gaz intestinaux, sachez des graines de carotte…ou buvez une tisane.


En cuisine

La plante entière est comestible. Elle peut être consommée crue, cuite ou en aromate.

La racine est blanche. Elle doit être ramassée à la fin de la première année avant que  la floraison n’épuise les réserves contenues dans la racine. Cueillies d’octobre à mars, elle est tendre et charnue mais plus fibreuse qu’une carotte cultivée. Sauvage ou domestiquée, elles se consomment de la même façon.

Les fanes peuvent être utilisées dans les soupes, gratin, pesto, jus vert… on choisit les jeunes feuilles qui sont plus tendres que les plus âgées.

Les fleurs peuvent ajoutées dans les salades pour les décorer et les parfumer. On peut aussi en faire des beignets.

Le parfum des  fruits est agréable et rappelle la poire, mais seulement cueillis au bon moment ni trop vert, ni trop mur ! Ils parfument toute sorte de desserts et boissons.


Recette

Pain aux graines de carottes sauvages

  • farine (type 55) 150 gr
  • eau 100 ml
  • levure 8 gr
  • sucre 2 gr
  • graines de carotte sauvage 2 c. à soupe
  • beurre ou huile d’olive
  • curcuma en poudre ou frais râpée
  • sel 3 gr

Tamiser la farine et la disposer en fontaine sur la table. Disposer le sel, le sucre à l’extérieur de la fontaine. Émietter et délayer la levure avec l’eau tempérée. Ajouter le mélange au centre de la fontaine et éventuellement la matière grasse pour lui donner du moelleux. Pétrir, du centre vers l’extérieur, en incorporant peu à peu la farine. Incorporer le sucre et terminer avec le sel. Travailler la pâte avec la paume de la main en vue de lui faire perdre son d’élasticité (~ 10 minutes).

Laisser reposer la pâte au moins 20 minutes dans un endroit tempéré. Ajouter ensuite les graines de carottes et le curcuma en poudre ou frais râpée. Laisser encore reposer 40 minutes, puis une fois la pâte bien lever, enfourner pendant environ 15 minutes selon la grosseur de votre pain à 200°.

On peut utiliser les graines aussi pour assaisonner nos plats, dans un gâteau au chocolat, un houmous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *