Faire sa lessive


Articles,Fait maison / vendredi, août 24th, 2018

Pourquoi faire sa propre lessive ?

Aujourd’hui on le sait, les produits détergents et les produits d’entretien que nous utilisons tous les jours pour laver, dépoussiérer …sont bourrés de produits chimiques nocifs.

En faisant sa propre lessive écologique, on maitrise ses ingrédients donc on réduit ainsi les risques d’allergies, on réduit également l’impact d’utilisation de produits toxiques au niveau environnemental. Ce choix s’avère économique par rapport à une lessive biologique.

Il ne vous prendra qu’un peut de temps de préparation pour les réaliser.

Il existe plusieurs recettes pour réaliser sa lessive maison, voici quelques conseils.


Recette à base de savon de Marseille

 

Il vous faut :

  • 20 g savon de Marseille (soit en copeaux, soit un savon)
  • 1 litre d’eau
  • 20 g de savon noir
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 50 g de cristaux de soude
  • Quelques gouttes essentielles au choix (tea tree, citron, lavande…)

Faite bouillir 1 litre d’eau avec le savon de Marseille, le savon noir, le bicarbonate et les cristaux de soude, une fois le savon fondu, laisser refroidir puis ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix.


Lessive au Lierre grimpant / Hedera Helix

Ingrédients :

  • 50 feuilles de Lierre grimpant
  • 1 litre d’eau
  • Quelques gouttes huiles essentielles

Mixer les feuilles de lierre dans un blender avec le litre d’eau. Mettre la mixture dans une casserole, faire boullir pendant environ 15 minutes. Puis filtrer.
Laisser macérer pendant 1 nuit et y rajouter des huiles essentielles (lavande, tea tree, citron…)
Cette préparation se conserve environ 3 semaines


Lessive à la saponaire / Saponaria offinalis

  • 30 grammes de racine de saponaire séchée
  • 2 litres d’eau
  • 7 gouttes d’huile essentielle de lavande vrai

Coupez les racines de saponaire en morceaux. Faite chauffer l’eau dans une casserole, plongez-y les, couvrez. Laissez bouillir plusieurs minutes, puis filtrez. Laissez refroidir, ajoutez l’huile essentielle de Lavande vrai. Mettre votre lessive dans un bidon. Vous pouvez utiliser un bouchon à chaque lessive.
Se conserve 3 semaines environ


Les huiles essentielles

D’une manière générale, préférez l’ajout d’huiles essentielles à votre lessive liquide, bien secouer avant de verser dans votre machine.

Bien que les essences d’agrumes présentent une odeurs délicieuse, mieux vaut éviter avec le linge blanc, elles risqueraient de faire des taches ou de jaunir les cotonnades car ils sont riches en pigments naturels jaunes.

Vous pouvez également utiliser des eaux florales, à raison de 3 cuillères à soupe dans le bac réservé à votre assouplissant, c’est la solution idéale et naturelle pour parfumer le linge de votre bébé ou de vos enfants sans crainte d’allergies. Préférez l’eau florale de lavande, anti poux et anti acarien ou l’eau de fleur d’oranger pour apaiser et calmer votre tout-petit.

Voici quelques huiles que vous pouvez utiliser :

L’huile essentielle de Lavande (lavandula officinalis), de romarin (Rosmarinus officinalis), ou menthe (mentha) purifient le linge et lui confère une belle odeur fraiche.
L’huile essentielle de citron (citrus lemon) et l’huile essentielle de Camphre (cinnamomum camphora) sont des puissants nettoyant et désodorisant.
L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) est un désinfectant.


Le savon de Marseille

Le savon de Marseille (le vrai), est un type de savon résultant de la saponification d’un mélange huiles, généralement végétales, par de la soude. Celui ci étant concentrer principalement en huile d’olive.

Autrefois les Gaulois, mais aussi les Romains l’utilisaient pour laver leur linge mais aussi comme base pour colorer les cheveux en roux, en y ajoutant des cendres et du suif (produit résiduel obtenu par la fonte de la graisse animale comme le bœuf ou le mouton).

A l’origine il y avait le savon d’Alep, à base huile d’olive et de laurier, fabriqué en Syrie, utiliser depuis l’antiquité, le savon de Marseille quand à lui à été fabriqué il y a environ 700 ans dans nos régions.

Choisissez le au minimum avec une teneur en huile d’olive (teneur en acide gras) de 72%.
Il lave, détache, laisse une odeur fraiche.


Le lierre grimpant / Hedera Hélix / Araliacée

C’est une liane arborescente, dont l’ancêtre est probablement d’origine tropicale.
Son nom de genre, Hedera en latin qui signifie « rampant », elle est souvent considérée comme envahissante mais son utilisation est employée depuis bien longtemps.
Elle contient 5 à 8% de saponines, a l’action émulsifiante et détergente.


Saponaire / Saponaria officinalis / Famille des Cariophyllacée

« Sapo » en latin veut dire savon, en effet cette plantes contient une grande quantité de saponines, substances qui permettent aux végétaux qui les produisent de se protéger des insectes et des maladies…et qui ont la particularité lorsque frottées avec de l’eau de mousser comme du savon.

On utilise la racine de saponaire en massage pour traiter les problèmes de peau, comme l’eczéma, le zona, le psoriasis ou l’acné.
La saponaire sauvage étaient utilisée jadis pour nettoyer les plaies des lépreux. Les chinois s’en servaient pour traiter la gale. De part ses vertus astringentes, on l’utilise en usage externe, les romains mettaient quelques feuilles dans leur bain pour soigner les maladies de la peau.
Attention toutefois car cette plante maintenant est considérée comme toxique en usage interne.

Les sommités fleuries peuvent remplacer le savon pour laver les vêtements délicats susceptibles d se décolorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *